APESaNTEUR

Points de vue déconnectés du sol, absence d’ancrage, les immeubles et infrastructures sont les habitants d’une ville que des lilliputiens parcourent.

Eclairages nocturnes et néons envoient les géants postmodernes dans une dimension cinématographique. Tandis qu’au jour à la recherche de l’impossible les gratte-ciel grimpent dans le smog.

" Je découvre Shanghai en 2014 dans les brumes du jet lag entretenu par les nuits courtes. Cet état de semi conscience m'a donné l’impression de flotter, d’être à distance. J'avais peu de temps à consacrer à une découverte de la ville, c’est le plus souvent à la volée d’un taxi que ces images ont été captées."

Viewpoints disconnected from the ground, lack of anchorage, the buildings and infrastructures are the inhabitants of a city that lilliputians roam.

Night lighting and neon lights send the postmodern giants into a cinematic dimension. While during the day, in search of the impossible, the skyscrapers climb through the smog.

 

"I discovered Shanghai in 2014 in the mists of jet lag sustained by the short nights. This state of semi-consciousness gave me the impression of floating, of being at a distance. I had little time to devote to a discovery of the city, it was mostly on the fly from a taxi that these images were captured."

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom